Coupe de l’ossature de nos roulottes

Coupe de l’ossature de nos roulottes

Nos roulottes sont conçues sur le principe des maisons ossature bois. Suivez le guide…

Ossature des murs

Nos roulottes sont isolées de base avec de la laine de bois. Plus performante que la laine de verre, elle possède une capacité thermique massique élevée qui lui permet de stocker un grand nombre de calories avant de les restituer à travers la paroi. Sa faible conductivité thermique lui permet d’opposer une grande résistance aux calories apportées par les rayons du soleil. Ce qui lui confèrent une très bonne capacité d’isolation notamment contre la chaleur.

Ossature de la toiture

La toiture, chez nous, est obligatoirement en zinc. Nous avons fait ce choix, malgré son coût plus élevé par rapport aux autres produits proposés sur le marché, parce qu’est c’est un produit noble et très résistant (voir article Zinc). Le revêtement de la toiture est un élément clé soumis aux intempéries. Avec le zinc vous n’aurez pas de problèmes d’étanchéité, d’usure ou de résistance face à une nature parfois déchaînée. Ainsi votre investissement sera bien protégé !

Nous fabriquons la charpente en bois à arceaux, bois cintrés en lamellé collé (voir ci-dessous), donc d’une très grande résistance, là aussi ! Ainsi, vous pourrez monter sur le toit de votre roulotte sans craindre de l’abîmer ou de « passer à travers ». Fait également non négligeable, lors de forts vents, si une branche venait à tomber sur votre roulotte, pas de soucis… Entre les arceaux et le zinc, votre toit ne sera pas endommagé.

Qu’est ce que le lamellé collé ?

lamelle colle charpente roulotte FarigouleC’est comme un mille-feuille ! Le lamellé-collé associe par collage à plat et à fils parallèles plusieurs lamelles de bois massifs. Ce mode de fabrication fait du lamellé-collé un matériau reconnu pour ses performances techniques, souvent supérieures à celles du bois massif. D’une très grande résistance mécanique flexion, compression, torsion c’est la technique idéale pour obtenir des arceaux.

Les commentaires sont clos.